Quelle est la différence entre l’addiction et la dépendance ?

L’addiction est une incapacité à arrêter un comportement malgré une conscience des dangers et des conséquences liées à ce comportement.

La dépendance, elle, apparaît avec certaines substances qui provoque un syndrome de sevrage au moment où on arrête de la consommer.

Sur le site www.frcneurodon.org voici l’explication qui est donné :

« La dépendance est due à un déséquilibre du fonctionnement neurobiologique à la suite d’une consommation régulière d’une substance psychoactive. Ce déséquilibre entraîne l’envie de consommer à nouveau la substance psychoactive, pour ne pas subir les effets désagréables consécutifs à l’arrêt de sa prise. Il s’agit ici de retrouver son état normal, et non plus de se sentir mieux.

L’addiction, quant à elle, définit l’incapacité pour l’individu de s’empêcher de consommer la substance, bien qu’ayant connaissance des conséquences négatives qui s’ensuivront. Elle est liée à la vulnérabilité de l’individu face aux signaux de plaisir envoyés par un neurotransmetteur dans son cerveau. Elle se traduit par des comportements compulsifs incontrôlés et irraisonnés, qui peuvent donc s’appliquer non seulement à des produits mais aussi à des activités telles que le jeu, le sexe, l’exercice physique ou le shopping. »

Que peux faire la naturopathie ?

L’addiction est en lien avec la satisfaction d’un besoin. Toutes les activités addictives activent le phénomène de récompense du cerveau. Les êtres humains ont des besoins essentiels qui doivent être satisfait pour maintenir leur équilibre émotionnel et psychologique. L’addiction est la satisfaction d’un besoin essentiel par un moyen néfaste, il faut donc identifier ce besoin et le satisfaire d’une autre manière.

La gestion du stress est une autre part importante des solutions pour lutter contre une addiction. En effet, le système de récompense libère de la dopamine qui participe à la détente, car c’est une des hormones du bonheur. Donc plus la personne est stressée plus elle aura recours à son addiction pour calmer son système nerveux.

Il est important, également, de combler les carences nutritionnelles qui peuvent être induite par la consommation de certaines substances addictives comme le tabac par exemple. Mais également de veiller au bon fonctionnement de l’intestin dans lequel la dopamine est synthétisé. Ainsi un bon fonctionnement de l’intestin permettra une meilleure synthèse de la dopamine.

Et enfin, la phytothérapie nous donne des outils pour accompagner les périodes de sevrage dans la dépendance et les plantes adaptogènes permettent d’équilibrer le système nerveux et de le soutenir.

La naturopathie a donc tous les outils nécessaires pour accompagner les personnes qui souffrent de dépendance ou d’addiction.